• Le Cadre & Le Mouvement

    Enquête d'un trentenaire sur ce qui nous fait bouger... ou pas

  • Intention de l'auteur : explorer de nouveaux modèles

    Comprendre les forces d'évolution en cours, au niveau individuel, collectif et sociétal

    En 5 phrases

    Notre société connait des crises multiples et profondes. Les cadres de nos systèmes - entendu à la fois entant que personnes-gestionnaires (les cadres d'une entreprise) et également comme organisations-structures-plans (le cadre de nos activités) - sont largement chahutés et appellent d'inévitables mutations. Comment aborder alors de nouvelles formes (aussi bien dans nos postures et parcours individuels que dans nos organisations collectives), à même d'accueillir et accompagner le mouvement et ces forces d'évolution ? A travers une enquête auprès de professionnels et pionniers de l'innovation, nous étudierons les manières d'aborder concrètement des transformations personnelles et des transformations de société au profit d'avenirs enviables. Nous rendrons compte d'expériences dans des secteurs variés (approche multi-disciplinaire, allant de la danse à la politique, de l'éducation à la médecine, de la finance à l'agriculture, des start-ups aux grandes traditions...) et de méthodes concrètes (notamment inspirées du développement personnel et de l'intelligence collective), pour conjuguer le contenant et le contenu de nos vies, avec confiance !

    A qui s'adresse ce livre

    Ce livre ne demandera aucune compétences managériales particulières pour être compris et sera écrit de manière vivante, afin d'en garantir une lecture souple et concrète. Il sera en particulier destiné à toutes celles et tous ceux qui ont déjà ou aspirent à prendre des responsabilités dans le monde de l'entreprise . Mieux, il est écrit pour celles et ceux qui souhaitent se réapproprier la responsabilité de leur vie, faisant de leur parcours professionnel un vecteur (parmi d'autres) pour devenir ceux qu' ils sont appelés à être. Cet appel de responsabilité individuel ne fera pas l'impasse d'une responsabilité élargie à la société. Quels cadres souhaitons-nous donner pour nos vies et nos vivre-ensemble ?

    Le contexte : un monde à réinventer

    Notre monde connait des mutations multiples et d'une intensité sans précédent. Nos systèmes de références - économiques, politiques, socio-culturels, environnementaux, spirituels - sont largement remis en question. Là où des modèles se meurent, comment notre époque peut-elle aussi activer des voies de renaissance ? Par quel chemin penser et conduire la création de futurs enviables ? Assurément, les avancées scientifiques et technologiques ne pourront pas nous permettre de faire l'économie d'une évolution de notre pensée, de notre conscience du monde. Ainsi, la pérennité de nos sociétés semble nous appeler à conjuguer changements personnels et changements collectifs. ("Être le changement que nous voulons voir dans le monde". Gandhi).


    Comment ces transformations sociétales se traduisent-elles concrètement pour un individu ? Quels impacts pour notre faire-ensemble et notre être-ensemble ? Alors que le XXème siècle a vu le triomphe des organisations pyramidales, des entreprises et de leurs gestionnaires, notre époque actuelle questionne toutes les mécaniques d'autorité centralisées et notre rapport au pouvoir. Alors que nos capacités à pouvoir changer les choses n'ont objectivement jamais été aussi élevées, nous vivons encore trop souvent le paradoxe de nous sentir démunis pour contre-balancer les dérives d'un système où les problèmes sont de plus en plus démesurés. L'avenir serait-il moins à planifier/gérer qu' à entreprendre/co-créer ? Cette transformation appellerait-elle un nouveau sens des proportion, là où le culte de la croissance n'a pas sur faire le tri entre les développements bénéfiques et les explosions néfastes ?

     

    Alors que notre pacte social reposait en grande partie sur la croissance économique des entreprises (projet de société construit sur les hypothèses d'un double marché de masse, de l'emploi et de la consommation), les cadres étaient les garants du bon entretien de ce système. A l'heure d'une mutation des modèles, seront-ils des fusibles, des écrous grippées ou pourront-ils jouer le rôle de catalyseurs pour ces transformations à venir ? En même temps que le chômage fait des victimes (d'une forme de guerre économique) à tous les niveaux de nos organisations, de nouveaux parcours professionnels émergent : job out, slash, switch... les termes sont nombreux pour décrire des nouvelles manières d'aborder les évolutions de ses activités, non plus comme une carrière (creuser dans un mur ?) mais comme une ascension créative (parfois sans filet). La génération Y, qui occupera bientôt les places médianes dans les pyramides générationnelles de nos organisations, grandit avec cette ouverture : elle ouvrira donc aussi de nouvelles brèches dans le connu. On remarque déjà qu'elle questionne et parfois inspire ses ainés par ses nouveaux rapports au travail.

     

    Cadre d'activité, cadres d'entreprises, cadre de référence : c'est ainsi à plusieurs niveaux que nous poserons la question de la réinvention pour penser "en dehors du cadre".

    L'approche : une enquête personnelle, de la carrière au pas-sage...

    'aiIssu de la "voie royale des "grandes écoles", cadre de direction dans une multinationale, j'ai (Olivier Maurel) conduit des projets d'innovation dans de nombreux secteurs : média, technologie, agro-alimentaire, développement durable, entreprenauriat social, entreprise libérée. A l'intérieur du monde de l'entreprise, j'ai exploré de nouveaux pourquoi (stratégie), de nouveaux quoi (développement d'activités) et de nouveaux comment (méthodes de travail et principes de gouvernance). C'est souvent dans le cadre de petites structures agiles que j'ai conduit des expérimentations pour des grands groupes : comme s'il avait été nécessaire de conduire des transformations d'abord dans un espace réduit et protégé des inerties habituelles, avant d'irriguer de manières plus vigoureuses ces mises en mouvement innovantes au reste de l'organisation.

    Dans cette logique d'expérimentation fractale (reproduction d'un principe à différentes échelles), mes recherches m'ont aussi amené à travailler sur moi. Mes activités de développement pour les organisations sont allées de paire avec des approches de développement personnel. Curieux, je suis sorti du cadre classique de la pensée économique à plusieurs reprises : participation régulière au Forum Social Mondial, à des conférences TEDx ou à des initiatives utopiques comme Burning Man ou Auroville. Ces explorations se sont faites comme la vie nous invite parfois à écouter "notre petite voie intérieure" : par hasard, intuition, opportunité, synchronicité, amour. J'ai également parfois essayé d'appliquer discipline et discernement à ces expériences : j'ai partagé, par exemple, ces chemins de traverses à travers le livre Nos Grandes Ecoles Buissonnières, co-écrit en 2013. J'ai d'ailleurs, les 2 années qui ont suivi, décidé de travailler à mi-temps, pour avoir de meilleurs espaces de voyages, extérieurs comme intérieurs. J'ai alors nourri ma compréhension du monde par la méditation, la permaculture, la communication non-violente et l'intelligence collective.

    A travers ces pas-sages, parfois iconoclastes, je me considère comme un passeur : j'ai le gout et l'art des rencontres, du partage et de la co-création. Là où certains voient des limites et des séparations, je fais de mon mieux pour créer des ouvertures et des ponts ; je pense moins en terme de frontières que de membranes, interfaces poreuses entre deux environnements. Pour moi, les cadres ne sont pas figés mais toujours temporaires.

    Précisément, je développe aujourd'hui mes propres activités de conseil et de séminaire. Avec Co-Gitons (séminaire de créativité) et Station FOMO ("l'after work de la recherche de sens"), je crée des cadres pour favoriser la cooperation et la confiance en soi. J'ai également été à l'initiative du collectif Intériorité & Changements qui relie connaissance de soi et transformation sociale.

     

    Le projet le Cadre & le Mouvement est, pour moi, un nouveau terrain de recherche, rencontre et partage sur la société du XXIe siècle. J'y vois une approche complémentaire à mes activités "opérationnelles".

    Singularités du projet

    Le Cadre & le Mouvement tire sa singularité de plusieurs perspectives :

    • Nous aborderons nos recherches suivant plusieurs échelles, niveaux de zoom : analysant la notion de cadre aussi bien dans les registres individuels, organisationnels que sociétaux.
    • Nous aborderons la notion de mouvement à travers les dynamiques individuelles comme collectives. Le champs professionnel d'Olivier, liant développement personnel et intelligence collective, sera particulièrement précieux pour cela.
    • Nous explorerons des réflexions et retours d'expériences, issus de nombreux contextes. L'approche sera ouvertement multi-disciplinaire : allant de la danse à la politique, de l'éducation à la médecine, de la finance à l'agriculture, des start-ups aux grandes traditions...).
    • Nos recherches seront largement basées sur des séries d'interviews, afin de favoriser des retours d'expériences concrets. Des rencontres donneront également l'opportunité de mises en situation et expérimentations "grandeur nature".
    • Dans une société où l'urgence et la démesure sont sans doute trop souvent à l’œuvre, nous serons vigilants à nous offrir un rapport pacifié au temps et à la mesure. Le cadre-même de notre travail nous offrira des expériences  à "contre-tant" (expériences décalées, de sobriété et de ralentissement. Vers du "slow writing" ?)
    • Nous privilégierons autant le chemin que la destination, comme nous y invite souvent les processus d'intelligence collective. Ainsi, nous prendrons autant soin du processus d'écriture que de l'objectif d'avoir écrit.
    • Là où les cadres peuvent parfois sembler rigides et les mouvements chahutant, nous optons pour une démarche résolument optimiste pour revisiter ces deux notions. Comme nous y invite le Pr.Yunus, Prix Noble de la Paix 2006, quand il parle de social business : "Let's do It with joy !".
  • Pourquoi le cadre & le mouvement

    Si vous avez la sensation de vous sentir parfois "à l’étroit" dans la vie qu'on vous propose, ou d'avoir anesthésié certains de vos potentiels, ce livre est fait pour vous. Nous explorerons de nouveaux cadres, à même de nous rapprocher de nos élans de vie.

    Entre Ordre & Chaos

    Bruno Marion, prospectiviste et auteur du live "Chaos : Mode d'emploi", partage 3 observations sur l'évolution récente de notre société. Sur ces 150 dernières années (ce qui représente une période très courte dans l'histoire de l'humanité), notre société a connu 3 perturbations majeures : l'accroissement du nombre d'individus (de moins d'un milliard à plus de 7 milliards), l'accroissement du nombre d'interaction dans notre système (ex.: 50 000 avions qui décollent chaque jour, des centaines de millions de tweets envoyés quotidiennement...) et l'accélération exponentielle de la vitesse de ces interactions (ex.: 40% de la finance de marché est "gérée" en dessous de la nano-seconde). Quand un système est stable pendant une longue période et qu'il connait "instantanément" ces 3 types de perturbations majeures, il rentre dans ce que l'on appelle un état chaotique. Ce n'est ni critique, ni pessimiste de dire cela : c'est juste la manière de décrire un état (comme il peut y avoir des états gazeux, solides, liquides, pour d'autres environnement).
    Nous serions alors dans une période chaotique et cette situation appelle des modes de fonctionnement singuliers.

    Pour Dee Hock, fondateur de Visa et auteur de "The Birth of the Chaordic Age", dans cette période en profonde mutation, le chaos pourrait s'exprimer par des mouvements anarchiques de qui déstabilisent tout notre système : nous risquerions un effondrement par explosion. La tentation pourrait alors être de revenir à une société ultra-controlante : on comprend bien les dérives et les risques totalitaires de ce sénario, qui poussait à l’extrême amènerait un effondrement par implosion. Quelle bonne proportion de chaos (fécondité) et d'ordre (structuration) trouver alors ? Pour Dee Hock, une nouvelle voie existe qu'il appelle chemin chaordique : comme c'est le cas pour la nature et son harmonie, il existerait des modèles sachant conjuguer force de vies émergentes (qui favorisent le neuf) et convergentes (qui stabilisent le connu).

     

    Avec le Cadre et le Mouvement, nous aimerions précisément porter un nouveau regard sur les évolutions de notre société, entre Ordre et Chaos, entre structure et dynamiques.

    Un concept multi-facette

    Notre approche se veut résolument ouverte et multi-disciplinaire. Le caractère générique des deux mots "cadre" et "mouvement" nous permettra d'aller visiter de nombreux champs d'expérience : de la danse à la politique, de l'éducation à la médecine, de la finance à l'agriculture, des start-ups aux grandes traditions...
    Si notre approche par interview nous permettra de questionner le monde tel qu'il est aujourd'hui, nous nous relierons également aux traditions et sagesses ancestrales. En effet, nous voyons dans "le cadre et le mouvement" des correspondances avec les images d'autres cultures : la glaise et le souffle, l'arc et la flèche, le creuset et la flamme...

    Que découvrirez-vous dans ce livre ?

    "Le Cadre et le Mouvement" part de l'intention d'écrire un livre. Pour autant, il s'exprime d'abord comme un processus d'écriture : une enquête (fondée sur des lectures, interviews, rencontres) documentée (en ligne sur ce site et aussi partagée lors de conférences) qui pourra se synthétiser par l'édition d'un livre... un jour. D'une certaine manière, nous nous donnons "un cadre" de départ et nous nous mettons en "mouvement" pour aborder ce thème. L'incertitude, l'improbable, l'heureux hasard fond donc également partie de l'aventure.

    A travers cette démarche, nous espérons donner des clefs de compréhension aux lecteurs (à commencer par nous !) sur la manière dont certains cadres structurent nos vies : comment certains favorisent les forces d'évolution, comment certains les asphyxient... Quel chemins certains pionniers ont-ils déjà pris pour faire grandir ce à quoi la vie les appeler, au-delà des contraintes et des conditionnements ? Quels changements initier dans ces structures qui ont aussi le rôle de tuteur ? Y aurait-il des co-évolutions possibles entre le cadre et le mouvement ? Comment opérer alors nos propres métamorphoses ?

     

  • Trame d'écriture & dynamique de partage

    Nous aborderons notre enquête en diffusant des articles sur notre blog et en animant des rencontres. Ces contenus serviront aussi le projet d'écriture d'un livre, qui pourrait suivre la trame suivante. Celle-ci sera également une sorte de tuteur pour notre exploration. Le traitement de chacun de ces chapitres s'appuiera de concept, d'expériences et de méthodes créatives.

    Le monde bouge

    La société connait des transformations multiples, profondes et rapides.

    (Nous parlerons notamment de : système complexe, de chaos, d'organisation remises en question, de parcours de vie, d'effondrement et d'émergence...)

    Se relier

    Dans un monde en perte de repaire, se relier semble être une étape primordiale pour ne pas perdre pied : se relier à soi, à l'autre, à la nature.

    (Nous parlerons notamment de : créatifs culturels, essor des communautés, entreprises libérées, expériences de Zones Autonomes Temporaires, de méthodes d'intelligences collectives et d'intelligences multiples...)

    Clarifier où j'en suis

    Changer de cadre, c'est aussi changer de point de vue. Comment prendre conscience et tirer partie de ce changement de regard ?

    (Nous parlerons notamment de : croyances, systèmes de représentation, méditation, observation de la réalité telle qu'elle est, d'expériences de connaissance de soi, de pleine conscience, de communication non-violentes, de méthodes de clarification comme les 6 chapeaux...).

    Visualiser où je souhaite aller

    Le mouvement peut aussi bien vue comme une poussée que comme un appel. Qu'est-ce qui me motive et m'attire ?

    (Nous parlerons notamment de : passage de l'ego compétitif à alter coopératif, de loi d'attraction, de permaculture, de méthodes comme le co-devéloppement...)

    Enérgiser mon élan

    Le mouvement est un processus. Comment entretenir le feu de cette évolutions ?

    (Nous parlerons notamment de : ma grande histoire et ma légende personnelle, de spiritualité ey new age, de lacher prise, de confiance, d'expériences de synchronicité et communication avec la nature, de méthodes créatives inspirées de l'alchimie - transformer le plomb en or.)

    Des transformations personnelles pour des transformations de société

    Comment lier les évolutions des individus, des organisations et des sociétés ?

    (Nous parlerons notamment de : point oméga, noosphere, nappes de conscience, akasha, mouvements citoyens, colibris, théorie du 100ème singe...).

    Réformer aussi le système

    En parallèle de changements individuels, quelles seront évolutions nécessaires au niveau de notre système pour des organisations sociales plus harmonieuses ?

    Complexité, confiance & chemin initiatique

    Plus que de baliser des chemins, notre enquête ouvrira des portes. Elle est une invitation à des expérimentations personnelles.

  • Enquête & Interviews

    Retrouver ici notre grille d'interview et les avancées de notre enquête, sous un format de travail.

  • Notre Blog

    articles à venir

    All Posts
    ×
  • Les Rencontres

    Chaque mois, nous réunirons des personnes intéressés par le thème du Cadre & du Mouvement, afin de partager des idées et expérimenter des processus dynamiques. (Plus de détails prochainement).

    Merci à Thierry Mesnard, de Soft Skills Photography pour ces photos.

  • Envie de nous soutenir

    Intéressé par notre démarche ? Merci de nous laisser vos coordonnées (et pourquoi pas un message). Nous vous tiendrons informés des prochaines étapes.

  • A propos de l'auteur

    Un parcours conjuguant ouverture et recherche de sens

    Olivier Maurel

    Innovation, Entrepreneuriat Social, Intelligence Collective

    Olivier est diplômé de ESCP Europe, spécialisation finance. Il a travaillé dans le secteur du conseil en stratégie et des médias sur des problématiques d’innovation, ainsi que pour des start-up internet. De 2008 à 2012, il a été en charge de l’animation de danone.communities : cet incubateur de « social businesses », supporté par le groupe Danone et Muhammad Yunus (inventeur du Microcrédit et Prix Nobel de la Paix), qui finance et développe des entreprises luttant contre la malnutrition et la pauvreté. Depuis 2013, il coordonne la nouvelle plateforme d’essaimage Danone for Entrepreneurs et accompagne 90 entrepreneurs dans 6 pays. En 2014, il est nommé directeur de l’Innovation Ouverte du Groupe Danone.

     

    En parallèle, Olivier a terminé 7 marathons, participé à 7 reprises au Forum Social Mondial, est coordinateur de programmation TEDx et fondateur des Lemnas, système d’entraide sur Facebook basé sur une monnaie complémentaire. En 2012, il s’est déclaré Candidat au Changement pour une République des Consciences, soutenu par le Mouvement Colibris : il s’investit bénévolement dans des projets relatifs au revenu d’existence, à la biodiversité, à l'intelligence collective, à la communication non violente et à la pleine conscience, comme des moteurs de transformations sociales et conviviales. Il partage ses pas-sages dans le recueil qu’il a co-écrit « Nos Grandes Ecoles Buissonnières ». En 2015, il initie le collectif "Intériorité & Changements" et lance les projets RéuNous (des réunions qui gagnent par le jeu du nous) & Go-Gîtons (des espaces et des temps pour se ressourcer et innover entre pionniers).